LA ZOOLOGIE
Un projet sur-mesure d'exception

 

Hélène et François Touber sont un couple de Parisiens à la fois penseurs et propriétaires de 4 hôtels dans la capitale française et d'un autre à Sienne en Italie. Courant 2016, ces passionnés d’architecture s'élancent dans une nouvelle odyssée en acquérant l'Institut de Zoologie de l'Université de Bordeaux pour le réhabiliter en hôtel quatre étoiles.

La construction de cette bâtisse remontant au XIXe siècle, l'enjeu est d'opérer une double lecture dans son architecture, avec un sentiment de réhabilitation agrémenté de modernité. L'hôtel se divise en trois ailes : la première n'est autre que le bâtiment d'époque, reflétant ainsi l'essence même du lieu. Quant aux deux autres, on y découvre une écriture plus contemporaine avec des structures bois et vitrées, symbolisant la Botanique et la Géologie. 


Clarico-Text-Image

Le chemin d'Hélène et François croise celui d’ibride pour la première fois à Londres lorsque le couple découvre une oie junon dans l'appartement de leur fils. Intrigués par la singularité du Mobilier de Compagnie, ils visitent le stand d'ibride au salon Maison & Objets de Paris. 

Clarico-Image-Text


Cette rencontre avec l’univers de la marque déclenche la projection d'un meuble d’accueil qui, dessiné sur-mesure par ibride, serait destiné à la remarquable entrée de leur hôtel bordelais. 


« Un lien fort nous rapproche, celui de la confusion entre le règne animal et humain »

Carine Jannin

Contacté par Hélène en avril 2018, ibride reçoit le projet comme l'opportunité de travailler avec des personnes empreintes de valeurs similaires à celle de l'entreprise. L'institut de Zoologie étant originellement un lieu de sciences destiné à étudier l'animal, les univers de chacun tendent à se compléter. 

Benoît Convers se lance alors dans la conception de ce meuble d'accueil, mais très animé, le designer va plus loin. 

Il conçoit deux sculptures de lion majestueuses destinées au perron de l'hôtel. 

Il dessine une banque d’accueil de 5 mètres de long inspirée du mobilier du XIXe siècle, des sofas qui, coupés en deux, invitent au partage et des lampes d'extérieures pic bœuf.


Clarico-Text-Image

 Les réalisations sont ensuite présentées à Hélène et François comme le résultat de la compréhension et de la lecture du projet par le designer. Lors de ce rendez-vous, le couple répond favorablement à toutes les propositions mettant ainsi la confiance au cœur des échanges avec la marque. Respect et reconnaissance mutuel rythmant la relation, ibride dispose d'une grande liberté de création.

Clarico-Image-Text

 

Les contacts directs entre ibride et le couple ont rendu la relation particulièrement privilégiée. Grâce à cette complicité Hélène et François font croître le projet en commandant à la maison d'édition le bar de l'hôtel, une pièce maîtresse du lieu qui nourrit une fois de plus la créativité de Benoît Convers.

Dans ce projet, ibride se réinvente de part l'utilisation de nouvelles matières et contribue ainsi à la personnalité du lieu. S’inspirant de l’infinie variété des textures et surfaces de la nature, ibride dote le lieu d'un répertoire tactile et d'un vocabulaire allusif fort, usant de multiples évocations animales.

Conception rédaction : Salomé Laurent

Horace : l’étagère murale acrobate

To install this Web App in your iPhone/iPad press and then Add to Home Screen.