IBRIDE IS PROJECT 

ibride réunit tous les talents pour répondre à une envie d’exception, à un besoin de création sur-mesure. La créativité féconde d’ibride est à l’écoute des envies des clients, pour s’adapter à l’univers mais surtout sublimer les idées partagées et donner du sens. L’exploration de matières et la qualité de son processus de fabrication permettent à ibride d’axer les projets sur la robustesse et la durabilité, particulièrement quand ils sont destinés aux lieux publics.

Un projet est pour ibride l’occasion d’allier finesse, singularité et praticité en s’inspirant de l’infinie variété des textures et surfaces de la nature afin de créer des espaces uniques, à l’image des propriétaires. 


La zoologie

L’ancien Institut de Zoologie de Bordeaux est acquis par un couple de passionnés d’architecture, propriétaires de 5 hôtels à Paris et à Sienne, pour en faire un prestigieux hôtel 4 étoiles. Ce lieu de villégiature inspiré par la géologie,la botanique et la zoologie est investi par des créations ibride sur-mesure qui s’imposent comme autant d’évidence dans ses espaces communs. Une relation privilégiée s’installe rapidement entre ibride et les propriétaires, tous deux animés par des valeurs et inspirations communes. Disposant d’une grande liberté de création, la Maison se réinvente de part l’utilisation de nouvelles matières et contribue ainsi à la personnalité du lieu en usant de multiples évocations animales et végétale.

Benoît Convers travaille chacune des pièces avec des artisans locaux, allant de la création à la conception, il dote ses créations d’une déroutante harmonie empreinte de savoir-faire uniques.Il habille ainsi le perron avec 2 lions en acier Corten et sphères de marbre, la réception avec un meuble en orme massif envisagé comme un cheptel et orné de gravures de textures animales, le bar avec un comptoir en granit facetté qui évoque des strates géologiques, le lobby avec un système d’assises aux gravures uniques et enfin le jardin est éclairé par des pic boeuf aux allures d’oiseaux.

Le parc

Ancien office de tourisme créé en 1969, ce pavillon dessiné par l'architecte Michel Demange pour la ville de Besançon s'est métamorphosé pour devenir un restaurant gastronomique. L'aménagement de ce lieu d'exception dans un écrin de verdure a été confié à ibride. 

Le projet comprend plusieurs espaces aménagés : à l’étage une cuisine ouverte sur la salle de 50 couverts, ainsi qu’un un bar lui-même ouvert sur une terrasse, au bord de l’eau.

Pour protéger l’intimité de la salle et l’exclusivité du restaurant, Benoit Convers a imaginé une paroi de marbre vert de 13 mètres de long côté rue, pour servir d’écran à l'agitation de la place.

Dans la salle ont été imaginées des alcôves, accueillant une série de portraits se faisant face, créés par Rachel Convers, invitant à la gourmandise et à la séduction.

La cafetterie, dans un effet théâtral, est masquée par la gravure d’un immense plan relief de la ville qui fait référence à la fonction originelle du lieu, ancien office du tourisme.

Afin de souligner l’immatérialité des parois, Benoit Convers s’est amusé à traverser l’espace avec une envolée d’étourneaux en laiton, qui survole la salle, se reflète dans les vitrages et s’échappe à l’extérieur.      

Enfin, dans un partenariat avec les Verreries de La Rochère, ibride a réalisé une pièce de parement de verre, spécialement dessinée pour ce projet. Laquée à l'arrière d’un vert profond, elle revêt le long comptoir de la cuisine ouverte.   


Découvrir le projet dans son intégralité